Les 9 leviers de motivation au travail

Découvrez les 9 leviers de la motivation de travail et les différentes théories autour de la motivation.
Ann Kristin Benthien coaching professionnel à Paris

Les 9 leviers de motivation au travail

La productivité d’une entreprise dépend de l’engagement et de la motivation de ses équipes. 

En effet, d’après Gallup, les équipes les plus engagées montrent une productivité supérieure de 21 % par rapport à celles avec un faible taux d’engagement. Pour atteindre vos objectifs, il semble donc nécessaire d’identifier les leviers de motivation au travail.

Quelle est la différence entre la motivation et l’engagement ?

Si ces deux termes peuvent paraître très similaires, ils ne recouvrent pourtant pas exactement la même chose.

L’engagement fait référence aux sentiments d’appartenance et d’attachement des salariés à leur entreprise. La motivation correspond plutôt à l’énergie qui les pousse à agir et à atteindre un objectif. 

De façon plus imagée, l’engagement est le moteur et la motivation est son carburant. Hélas, il arrive souvent que certains collaborateurs puissent se sentir désengagés, démotivés, désalignés avec la culture de l’entreprise ou avoir l’impression qu’on ne prend pas en compte leur bien-être au travail pour différentes raisons, ce qui risque d’avoir une influence sur les performances attendues. 

 

Qu’est-ce que la motivation ?

La notion de motivation peut s’expliquer comme étant une force qui pousse les personnes à agir, à se fixer des objectifs et à les atteindre. Elle peut être influencée par de nombreux facteurs tels que l’éducation, la société ou encore l’environnement dans lequel nous évoluons. 

Dans le monde de l’entreprise, la motivation correspond à l’attitude adoptée par un collaborateur, ce qui lui permet d’être efficace sur son poste. Il fait alors preuve d’un engagement total et délibéré pour parvenir à réaliser ses missions. 

 

Durant notre coaching professionnel à Paris, nous identifions quels sont les leviers de motivation au travail essentiels pour le développement de votre entreprise.

 

Leviers de motivation au travail : les principaux types

La théorie de l’autodétermination publiée en 1985 par Ryan et Deci, psychologues américains, a permis de distinguer deux grands types de motivation : intrinsèque et extrinsèque. 

 

La motivation intrinsèque se rapporte à ce que vous décidez de faire dans votre intérêt et pour votre bien, sans que cela soit imposé par autrui. Il s’agit d’une action qui correspond à vos valeurs et à vos passions. Lors de l’atteinte de l’objectif final, vous aurez un sentiment de satisfaction et de plaisir.

 

La motivation extrinsèque, à l’inverse, fait référence à des facteurs externes qui vous poussent à l’action et à la conduite d’un résultat. Il peut s’agir, notamment, de l’obtention d’une récompense intéressante. Ce type de levier de motivation au travail est temporaire, ce qui est idéal en cas de projet à court ou moyen terme.

 

Quelques exemples de motivations intrinsèques

 

1 – La motivation de l’apprentissage

Dans ce cas de figure, c’est le fait d’apprendre de nouvelles choses et d’améliorer vos compétences qui vous poussent à être motivé. 

 

2 – La motivation de l’attitude

Il s’agit de l’adoption d’un comportement positif, motivé par l’envie d’aider les personnes autour de vous et la volonté de changer le monde. 

 

3 – La motivation de la réalisation

Ici, ce n’est pas la récompense qui est motivante, mais simplement la satisfaction d’être arrivé au bout d’un projet. Cela vous procure un sentiment d’accomplissement.

 

4  – La motivation créatrice

Si vous êtes imaginatif, si vous possédez un esprit inventif et faites souvent preuve d’originalité dans votre travail, vous aurez besoin d’une grande liberté d’expression pour être motivé.

 

5 – La motivation physiologique

Cette forme de motivation est axée sur la satisfaction de nos besoins primaires, tels que la nourriture, l’eau ou le sommeil. On les retrouve d’ailleurs dans la pyramide de Maslow représentant les besoins de chaque individu.

 

Quelques exemples de motivations extrinsèques

1 – La motivation d’incitation

Ici, ce qui vous pousse à agir est la récompense après avoir effectué une tâche qui ne vous motive pas forcément en elle-même. 

 

2 – La motivation de la peur

Vous réalisez une action uniquement pour éviter qu’une conséquence négative survienne. 

 

3 – La motivation sociale

Dans cet exemple, vous êtes motivé par ce que vos collaborateurs pensent de vous, car vous aimeriez faire partie d’un groupe. 

 

4 – La motivation du pouvoir

L’élément motivant concerne ici le contrôle de votre propre vie, ainsi que celle des autres. Si ce type de motivation peut paraître négatif, il permet pourtant de penser et d’agir de façon déterminée, ce qui est important pour bien diriger une équipe.

 

Les leviers de motivation au travail, internes et externes

D’après la théorie de Herzberg, développée dans les années 1950 et complémentaire à la célèbre pyramide de Maslow, la motivation d’une personne repose sur deux variables : les facteurs internes et externes. 

Les facteurs internes

Expliqués en détail dans notre formation management, les facteurs internes peuvent conduire à des motivations intrinsèques. 

Il s’agit de : 

  • la curiosité, qui incite à acquérir de nouvelles compétences ;
  • la fixation d’objectifs, qui motive les équipes et stimule l’apprentissage ;
  • le sentiment d’appartenance à un groupe, pour renforcer la cohésion ;
  • la reconnaissance, levier de motivation au travail indispensable pour performer ;
  • la confiance en soi, pour atteindre ses objectifs.

Les facteurs externes

Les facteurs externes, en lien avec des motivations extrinsèques, peuvent être : 

  • les managers, dirigeants et autres membres de l’équipe qui possèdent chacun leur propre personnalité et méthode de travail ;
  • les locaux et matériels de l’entreprise, qui peuvent donner envie aux personnes de s’investir pleinement ;
  • la pertinence des tâches à réaliser, permettant d’atteindre les objectifs fixés ;
  • les retours et les récompenses, qui poussent les personnes à progresser.

Qu’est-ce que la motivation intégrative et instrumentale ? 

Selon Gardner et Lambert, il existerait deux types de motivations dans l’apprentissage d’une langue étrangère : intégrative et instrumentale. La première correspond à une envie de s’intégrer dans une communauté, de voyager ou de découvrir une autre culture. La seconde, en revanche, satisfait des buts plus pragmatiques (besoins de communication, professionnels, etc.). 

Si l’on transpose cette théorie aux leviers de motivation au travail, la motivation intégrative correspondrait donc à une motivation intrinsèque, alors que la motivation instrumentale se rapprocherait d’une motivation extrinsèque.

 

Grâce à notre formation en communication assertive et notre formation en management, vous obtiendrez des clés qui vous permettront de comprendre comment communiquer avec vos collaborateurs, en fonction de leurs leviers de motivation au travail, tout en prenant en compte leurs réels besoins.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements sur nos méthodes d’accompagnement.

 

Share This Post

More To Explore

Rencontrons-nous
pour avancer ensemble